Fécondation In Vitro (FIV) Imprimer Envoyer
1main_1piedCrédit photo: Mark LaflammeCette procédure est habituellement utilisée après une série d’IIUs sans succès, parce que les trompes de Fallope sont obstruées, pour des raisons d'âge avancé (quand la patiente approche la quarantaine) ou pour toute autre cause d'infertilité.

La FIV fait allusion à une technique de laboratoire durant laquelle des ovules matures (œufs) sont mis en contact avec des spermatozoïdes à l'extérieur du corps humain afin de fertiliser les ovules et produire des embryons. Tout d'abord, les ovules et le sperme doivent être obtenus des partenaires (ou d’un donneur de sperme). Les ovules seront nettoyés de toute matière indésirable. Le sperme est aussi lavé et préparé à une certaine concentration qui sera idéale pour la fertilisation des œufs. Une fois cet objectif atteint, les ovules et les spermatozoïdes seront mélangés dans de gouttelettes de médias spécialisés, sur une petite boîte de verre (boîte de Pétri). La boîte sera ensuite placée dans un incubateur dans des conditions contrôlées de sorte à permettre la fécondation et fertilisation. Ce n'est qu'après environ 18 heures que l'embryologiste sera en mesure d'évaluer la fertilisation ou non des ovules et vous dire le nombre d’embryons créés.
  
Par contre, un traitement de FIV fait référence à un processus complet
de traitements qui comprend plusieurs étapes:


icon_bullet Étape 1 Les deux partenaires, s’il y a lieu, doivent d’abord subir une investigation de base et de routine FIV.

icon_bullet Étape 2 Un « MOCK », une simulation du transfert d’embryons, doit être réalisée pour s’assurer que lorsque nous aurons des embryons prêts pour le transfert, il sera possible et facile de les transférer dans votre cavité utérine. Nous nous familiarisons ainsi à toutes les particularités de votre col utérin et de votre utérus. Une vessie pleine est nécessaire pour cette procédure.

icon_bullet Étape 3 Une hyperstimulation ovarienne (par médicaments – principalement des hormones administrées par injections sous-cutanées) sera faite et suivie par des prises de sang et des échographies endovaginales, dans le but de pouvoir recueillir de nombreux ovules ou œufs matures, soit une moyenne de 8 à 12 (alors que, dans un cycle menstruel habituel, un seul ovule devient mature).

icon_bullet Étape 4 Une ponction ou collecte des ovules est une chirurgie vaginale qui consiste en la récolte d’ovules à l’aide d’une aiguille guidée par échographie.

icon_bullet Étape 5 La fertilisation in vitro des œufs récoltés se fait dans le laboratoire de fertilité; (consultez le paragraphe ci-dessus en commençant par FIV).
icon_bullet Étape 6 La culture des embryons en laboratoire dure trois à cinq jours.

icon_bullet Étape 7 Finalement, on procède au transfert d’un ou de deux embryons (ou blastocystes) dans l'utérus. Une vessie pleine est nécessaire pour cette procédure.

icon_bullet Étape 8 On procède ensuite à la cryopréservation ou congélation des embryons surnuméraires de bonne qualité, s’il y a lieu.