Pour les médecins Imprimer Envoyer


Recommandations : Quand référer vos patientes à la clinique de fertilité?

Les patientes âgées de moins de 35 ans, qui n'ont pas réussi à concevoir un enfant après plus de 12 mois de rapports sexuels non protégés, devraient avoir une investigation de base d'effectuée, c'est-à-dire :
  • Bilan hormonal : FSH (jour 3 du cycle menstruel), LH (jour 8), progestérone
    Toutes causes identifiées devraient être immédiatement traitées : 
    Ex. : Hypothyroidie (Thyroxine), hyperprolactinémie (Bromocriptine), troubles ovulatoires (Citrate de Clomiphene), etc.
    Une fois traitées, essayer de nouveau pour une durée relative au groupe d'âge de la patiente.
    Si l'investigation est négative, veuillez référer la patiente à un gynécologue pour une hystérosalpingogramme (HSG) ou une laparoscopie.

  • Leur partenaire (si applicable) devrait aussi avoir une analyse de sperme.(jour 21), TSH et prolactinémie.
    En présence d'anomalie notée au spermogramme, veuillez référer directement le couple à la clinique.

Il est recommandé de débuter l'investigation chez les femmes de 35 à 37 ans, après six mois de rapports sexuels non protégés sans succès.

Pour les femmes âgées de 38 ans ou plus, veuillez débuter l'investigation et les référer immédiatement à la clinique.

 



Comment référer vos patientes?

Pour recevoir un traitement chez Conceptia, les patientes doivent être référées à la clinique de fertilité par leur médecin de famille ou leur gynécologue. Il est également important que toute demande indique clairement le nom des deux partenaires (si applicable) et qu'elle soit accompagnée d'un résultat d'analyse de sperme récente du partenaire (si applicable). Cependant, il n'est pas nécessaire que le partenaire masculin soit référé. Le résultat d'une analyse suffit.

De plus, les résultats d'un bilan hormonal pourraient également être fort utiles, lors de votre consultation initiale, et permettre au spécialiste en fertilité de vous indiquer plus rapidement quelles seront vos options de traitement.

Pour faciliter votre démarche, veuillez télécharger le formulaire de demande de consultation suivant:

En présence d’un résultat antérieur d’analyse de sperme dont les valeurs sont sous les normales souhaitées, il est possible que le spécialiste en fertilité recommande un examen physique de la fertilité masculine. Des études récentes indiquent une corrélation importante entre des résultats d'analyse de sperme anormaux et des risques accrus de plusieurs maladies telles que le cancer et les maladies cardiovasculaires.

Pourquoi faire un examen physique de la fertilité masculine?
Dans certains cas seulement, il est possible que le spécialiste en fertilité demande qu'un patient ait un examen physique de la fertilité masculine. Nos soins sont souvent concentrés presqu'exclusivement chez les femmes, alors que les faits démontrent que l'homme est impliqué directement dans environ 50% des cas d'infertilité de couple. La cause de l'infertilité masculine est souvent inconnue. Plusieurs études récentes démontrent une corrélation importante entre une analyse de sperme anormale et des risques accrus de plusieurs maladies telles que les cancers des testicules, de la prostate et les problèmes cardiovasculaires. Il est important pour nous, non pas seulement d'aider ces patients à concevoir un enfant, mais aussi de détecter toutes anomalies qui pourraient affecter leur santé.


Azoospermie (Aucun spermatozoïde présent dans le sperme)
Même lorsqu'aucun spermatozoïde n'a été trouvé lors d'une analyse de sperme standard, des médicaments (tels que le Létrozole) peuvent améliorer certains cas et les aident à produire juste assez de spermatozoïdes pour nous permettre de procéder à un traitement de fertilité.



Autres informations